Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

Moureaux_CO8_Montdenis-octobre23
Moureaux_CO8_Montdenis-octobre23

11 fronts de percement pour le Lyon-Turin

Les travaux de réalisation de la section internationale de la ligne ferroviaire Lyon-Turin se poursuivent sur 11 fronts.

La construction du tunnel de base a atteint 12,5 km et le 18 septembre, dans le secteur d’Avrieux, le percement du deuxième des quatre puits de ventilation, d’une profondeur de 500 mètres, a été achevé. Parallèlement, la première phase de consolidation du premier puits est en cours, réalisée progressivement du haut vers le bas avec la mise en place de boulons et de béton projeté.

Sur les autres chantiers, les travaux se poursuivent à l’air libre et en souterrain. Dans la plaine de Saint-Jean-de-Maurienne, où les travaux d’interconnexion ferroviaire sont réalisés en convention avec SNCF Réseau, le remblai ferroviaire d’une des voies de la ligne nouvelle à Longefan se construit en réutilisant les matériaux issus des travaux en souterrain.

En continuant vers le sud sur le chantier de Saint-Julien-Montdenis, le creusement dans la montagne des deux tubes du tunnel de base progresse en méthode traditionnelle sous les voûtes parapluies, un abri “parapluie” pour protéger les ouvriers et les engins lors du creusement.

Sur la plate-forme de Saint-Martin-la-Porte, la consolidation du front d’entrée du tunnel logistique Ouest et l’excavation de la deuxième galerie logistique se poursuivent, tandis que la construction de la première partie de la grande caverne technique transversale au pied de la descenderie a presque atteint 50 mètres. Pendant ce temps, à La Praz, la mise au gabarit de la descenderie a été achevé.

Pour ce chantier entre Saint-Martin-la-Porte/La Praz et Modane, on attend l’arrivée des trois tunneliers qui achèveront cette section du tunnel de base dans les deux sens. Les deux premiers tunneliers ont été livrés à l’usine entre juillet et début octobre, tandis que le troisième sera livré à la mi-novembre.

En direction de la frontière italienne en souterrain, au pied de la descenderie de Villarodin-Bourget/Modane, trois fronts d’avancement sont actifs en traditionnel pour construire les cavernes techniques et logistiques, notamment pour l’assemblage des tunneliers, les raccordements du tunnel de base dans cette zone qui accueillera également le site de sécurité de Modane. En surface, le creusement du tunnel routier qui fait partie de la nouvelle route de contournement de Modane, qui permettra aux véhicules de chantier de contourner le centre-ville, est en cours.

De l’autre côté de la frontière, alors qu’à Salbertrand l’évacuation des matériaux abandonnés se poursuit dans la dernière partie de la zone destinée à accueillir le site de valorisation des matériaux d’excavation, à Chiomonte le chantier des niches de retournement de la galerie de la Maddalena est en voie d’achèvement. L’entreprise effectue les dernières activités de consolidation dans le tunnel avant de laisser la place au nouveau groupement qui creusera le tunnel de base du côté italien.

A l’air libre, le chantier du nouvel échangeur de l’A32, confié à la société concessionnaire de l’autoroute Sitaf, est en cours. L’entreprise réalise les travaux de viabilisation et de consolidation du sol dans les zones où seront construits les piliers du viaduc.

Enfin, à San Didero, chantier également confié à Sitaf, les travaux du nouvel autoport pour les poids lourds de la vallée battent leur plein : les remblais et les soutènements sont en cours de réalisation, la construction du poste de commande et de contrôle et de la cantine est en cours d’achèvement, ainsi que les remblais des voies d’accès et de la sortie de l’autoroute.

Les articles pertinents