Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

Les enjeux

46
46

TELT s’est engagé à promouvoir les droits de l’Homme, le respect des règles au travail, la lutte contre la corruption et la protection environnementale

Le code d'éthique inspiré par le Pacte mondial

Le code éthique inspiré par le Pacte mondial adopté par TELT en 2016 s’applique à la fois à son propre personnel et aux tiers qui collaborent avec l’entreprise. Le document énonce des règles de conduite et de contrôle des principes éthiques.

Protection de l’environnement
La nouvelle ligne fait partie du réseau RTE-T, le programme européen qui vise à réaliser une révolution durable des transports en se concentrant sur le rail pour limiter le trafic autoroutier. Le train joue un rôle de plus en plus important dans les stratégies de mobilité européenne car il est respectueux de l’environnement et compétitif par rapport à la route.
Sur l’axe franco-italien, seulement 9 % des marchandises sont transportées par rail à l’heure actuelle. Entre l’Italie et la Suisse, ce chiffre s’élève à 64 % et, entre l’Italie et l’Autriche, à 69 %. Avec la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin, un million de poids lourds devraient passer de la route au rail permettant une réduction des gaz à effet de serre de 3 millions de tonnes.
La protection de l’environnement est également un principe directeur pour TELT dans toutes ses activités. Dans ses chantiers et à proximité, l’entreprise réalise des milliers de contrôles annuels pour protéger l’environnement et la santé des citoyens en contrôlant plus de 135 paramètres environnementaux.
Diapositive précédente
Diapositive suivante
Respect des délais et des coûts
Le coût de la section transfrontalière s’élève à 8,6 milliards d’euros (2012). L’Union Européenne finance 40 % du projet, le reste étant partagé entre les deux pays (35 % pour l’Italie et 25 % pour la France).
Le Lyon-Turin est l’une des rares infrastructures dont le coût a été certifié par un organisme tiers, le groupement international Tractebel Engineering – Tuc Rail.
Les coûts de la section transfrontalière comprennent le tunnel de base du Mont-Cenis, d’une longueur de 57,5 km, les deux gares internationales de Suse et Saint-Jean-de-Maurienne ainsi que les liaisons avec les lignes nationales existantes en Italie et en France.
Diapositive précédente
Diapositive suivante
Implication des territoires
La réalisation du Lyon-Turin devrait avoir un impact économique selon TELT qui estime la participation d’environ 20 000 entreprises dans les chantiers en France et en Italie d’ici 2030. Selon ses prévisions, les travaux devraient créer 8 000 emplois directs et indirects dans les deux pays.
En général, les petites et moyennes entreprises des territoires concernés par les grands ouvrages espèrent remporter les travaux en sous-traitance. Mais TELT a l’intention de proposer un nombre considérable de marchés à ces entreprises.
La société a, en effet, décidé de lancer un nombre conséquent de marchés qui sont généralement plus intéressants pour les PME : des contrats allant jusqu’à 50 millions d’euros, en plus des contrats plus importants allant jusqu’à 1,3 milliard.
Outre l’impact généré par les travaux, les mesures d’accompagnement des chantiers offrent d’importantes opportunités : en France, la Démarche Grand Chantier et en Italie, la loi régionale nº 4/2011 du Piémont prévoient l’allocation de fonds au titre de plans de développement du territoire.
Diapositive précédente
Diapositive suivante
Lutte contre la corruption
La nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin est le premier cas en Europe de l’application d’