Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

moureaux_avrieux_avr_2024
moureaux_avrieux_avr_2024

Le tunnel de base atteint un front de roche dure

La nature de la roche change et la méthode d’excavation sur le site de Saint-Julien-Montdenis évolue. A environ 500 mètres de l’entrée en terre, les deux tubes du tunnel de base ont atteint un front de roche dure : à partir de là, l’excavation du tunnel en direction de l’Italie, qui a été réalisée jusqu’à présent dans des terrains “plus tendre” au marteau brise roche ou à la fraise, se poursuivra à l’aide d’explosifs. Parallèlement, les rameaux de communication transversaux entre les deux tunnels sont en cours d’excavation : 11 sont prévus sur les 3 km de ce tronçon, de profondeurs différentes à mesure que les deux tunnels s’éloignent l’un de l’autre au fur et à mesure qu’ils s’enfoncent dans la montagne. En extérieur, la deuxième phase de l’installation du convoyeur pour l’acheminement des matériaux d’excavation vers les sites du Plan des Epines et des Resses est en cours.

A Saint-Martin-la-Porte, deux fronts d’excavation en méthode conventionnelle sont actifs, vers Turin et vers Lyon, à partir de la caverne logistique au pied de la descenderie existante.

Dans le secteur de La Praz, l’excavation se poursuit pour réaliser la galerie de raccordement à la grande caverne technique transversale,ainsi que pour réaliser la galerie qui passera entre les deux tubes du tunnel de base et abritera la salle d’accueil des passagers en cas de besoin. Également sur ce chantier, à l’air libre, la pose de la bande transporteuse qui acheminera les matériaux d’excavation vers les sites de valorisation et de stockage est en cours de construction.La centrale à béton est désormais opérationnelle sur la plateforme de chantier.

Sur la plate-forme d’Avrieux, dans le secteur de Modane, l’excavation du troisième puits de ventilation du tunnel de base s’est achevée le 29 mars. En souterrain, les travaux d’excavation des différentes cavernes techniques, logistiques, d’assemblage des tunneliers et d’intersection se poursuivent.

En Italie, à Chiomonte, les entreprises poursuivent les opérations préliminaires sur le chantier italien du tunnel de base, tandis que sur le chantier de l’échangeur autoroutier desservant la zone, elles poursuivent la construction des fondations des piles des viaducs, les élévations des culées et les autres travaux nécessaires.

Fin mars 2024, l’excavation a atteint 36,4 km de galeries sur un total de 162 km à réaliser.

Les articles pertinents