Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

231128_ReceptionAllemagne_TBM3©scaled-MOUREAUX_png
231128_ReceptionAllemagne_TBM3©scaled-MOUREAUX_png

Les trois tunneliers sont prêts pour le creusement de 23 km de tunnel

Les trois tunneliers qui excaveront les 23 km du tunnel de base du Lyon-Turin, entre Saint-Martin-la-Porte, La Praz et Modane, sont prêts.

Entre juillet et novembre, trois tunneliers identiques, l’un vert TELT, l’autre rouge Savoie et un dernier bleu Europe, ont été livrés à l’usine Herrenknecht de Schwanau, dans le Land allemand du Baden-Wurtemberg.

Lors des différentes cérémonies de réception, outre le groupement d’entreprises composé de VINCI Construction Grands Projets (mandataire), Webuild, Dodin Campenon Bernard et Campenon Bernard Centre Est, étaient également présents des représentants de TELT, de la maîtrise d’œuvre (SETEC/Systra/Italferr et PINI groupe) et de la Commission européenne.

Chaque tunnelier a été conçu, fabriqué et assemblé en 10 mois environ. Ces géants souterrains ont une tête de 10,4 m de diamètre, une longueur de 180 m et un poids total de plus de deux mille tonnes, dont 1 300 tonnes pour la seule tête d’excavation. Le back-up  est constitué de 10 wagons qui conduisent la roche vers la surface par une bande transporteuse.

Leur puissance de 8 100 kilowatts et les 61 molettes montées sur la tête du tunnelier permettent à ces machines d’avancer dans la montagne en moyenne quatre fois plus vite qu’en méthode traditionnelle. Il s’agit d’une véritable usine itinérante composée de dix remorques qui abritent tous les services auxiliaires permettant le fonctionnement du tunnelier et la bande transporteuse qui transfère la roche extraite à la surface. Les tunneliers sont équipés d’un système élévateur immédiatement après le bouclier de protection de la tête d’excavation, qui soutient la roche vive du tunnel en posant les anneaux de soutènement : 8 segments (appelés voussoirs) en béton armé, de 2 mètres de long, qui garantissent une stabilité maximale du tunnel où circuleront les trains entre la France et l’Italie.

Dans les prochains mois, l’un des trois tunneliers sera démonté et transporté par 130 convois spéciaux depuis l’usine Herrenknecht jusqu’au chantier de Saint-Martin-la-Porte, où il sera remonté au cœur de la montagne, pour creuser en direction de l’Italie jusqu’à La Praz, le tronçon de tunnel parallèle aux 9 km achevés par le tunnelier Federica en 2019. Ensuite, les deux autres machines arriveront sur la plateforme de La Praz pour creuser les deux tubes ferroviaires entre La Praz et Modane.

Les articles pertinents