Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

lyon turin underground
lyon turin underground

37 km creusés sur le chantier unique du Lyon-Turin

L’avancement du chantier du Lyon-Turin voit les travaux de creusement du nouvel ouvrage atteindre 37 km de galeries creusées sur les 164 km à réaliser, dont 13,5 km de tunnel de base.

À Saint-Julien-Montdenis, où le Premier ministre Gabriel Attal a visité le chantier le 14 mai, l’excavation des deux fronts du tunnel de base à partir de l’entrée ouest se poursuit à l’explosif.  Le quatrième rameau de communication, situé à 585 mètres de l’entrée est également achevé. Par ailleurs, le tronçon du convoyeur reliant Sous Villard-Clément au Plan des Epines, mis en service début avril, et permet désormais le transport des matériaux excavés vers les sites de transit ou de dépôt.

À Saint-Martin-la-Porte, les travaux d’excavation de la caverne technique se poursuivent, tandis que l’excavation du rameau de communication n° 26 au pied de la descenderie, d’une longueur de 70,40 mètres, est en cours. Sur la plateforme de La Praz, l’excavation de deux galeries de connexion progresse également.  L’une de ces galeries débouchera sur la galerie intertube, tandis que l’autre conduira à la caverne technique. Cette dernière servira de point d’accès aux cavernes de montage des tunneliers et facilitera le transport des composants des tunneliers nécessaires à leur assemblage au sein de la caverne dédiée.  

À  Villarodin-Bourget/Modane et à Avrieux, la construction des puits de ventilation de la nouvelle voie ferrée progresse. De même,le système de galeries et de cavernes techniques de l’espace souterrain de sécurité, prévu au centre du tunnel de base, est en cours d’achèvement.

Du côté italien, sur le chantier de Chiomonte, les deux activités du chantier principal pour la construction du tronçon italien de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin se poursuivent en parallèle. Tandis que le groupement UXT poursuit les opérations préparatoires au creusement, les travaux battent leur plein sur le chantier du nouvel échangeur avec l’autoroute A32, qui permettra l’accès direct des engins de chantier au chantier, sans impact sur le réseau routier local. Ces dernières semaines, la construction des premiers piliers sur lesquels prendra appui l’échangeur pour la sortie du chantier en direction de Turin est en cours, tandis que les fondations des piliers de l’échangeur d’entrée sont en train d’être construites.

Parallèlement, les travaux progressent également sur le chantier du nouvel autoport de San Didero, où tous les sous-services du parvis sont achevés et où sont construits les piliers des viaducs des rampes d’accès à l’autoroute A32, ainsi que les installations à l’intérieur du bâtiment qui abritera le centre de contrôle. À la mi-mai, la parcelle située entre l’autoroute et la rivière Dora, où seront construites les bretelles de raccordement à l’A32, est également devenue une zone de chantier.

A Salbertrand, l’enlèvement des matériaux abandonnés et non évacués de la zone destinée à accueillir l’usine de traitement et de valorisation des matériaux d’excavation du tunnel de base est en voie d’achèvement.

Les articles pertinents