Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

Una rete per la Valle di Susa_Cirio_Virano
Una rete per la Valle di Susa_Cirio_Virano

Regione Piemonte, TELT et Agenzia Piemonte Lavoro s’allient pour l’emploi dans le Val de Suse

L’accord Un réseau pour la vallée a été signé aujourd’hui à Turin avec la conseillère régionale pour l’éducation, le travail, la formation professionnelle, le droit aux études universitaires Elena Chiorino, le directeur général de TELT Mario Virano et la directrice de l’Agenzia Piemonte Lavoro Federica Deyme.

À partir de début 2023, après que les grandes lignes du projet auront été partagées avec les parties prenantes, l’application prévoit le lancement de deux tables spécifiques avec les partenaires sociaux et les institutions de formation, qui définiront les protocoles de mise en œuvre, les écoles et les institutions où le programme sera activé. Ces parcours complètent et ne remplacent pas la formation obligatoire pour l’accès aux chantiers, qui est prévue par les contrats nationaux correspondants et qui est déjà encadrée par des parcours ciblés, avec un accent particulier sur la sécurité.

Afin de répondre de manière structurelle aux besoins professionnels des entreprises, l’assessorat dirigé par Elena Chiorino veille donc à l’activation d’un système intégré de services régionaux, tant publics que privés, visant à promouvoir le recrutement de travailleurs du territoire et à identifier tous les types de formation disponibles.

Selon les estimations, plus de 1 000 travailleurs seront nécessaires pour les chantiers du Lyon-Turin à partir de 2023 et jusqu’à la fin des travaux : environ 60 % sont des travailleurs employés dans l’excavation mécanisée et la logistique interne (mineurs, opérateurs de tunneliers, électriciens, etc.) ; 20 % sont des employés de la logistique externe (chauffeurs de camions, opérateurs de pelleteuses, opérateurs d’approvisionnement, etc.), tandis que les 20 % restants sont des cadres, des employés et du personnel technique. Dans une perspective à long terme, en revanche, les métiers et les figures professionnelles à former puis à employer évolueront vers les métiers de l’exploitation ferroviaire (agents de maintenance, agents de manœuvre, agents de sûreté et de sécurité, etc.)

Les besoins spécifiques pour compléter les effectifs par des professionnels locaux sont ciblés par les entreprises en tenant compte du fonctionnement de chaque chantier. L’expérience en France montre que, lorsque la main-d’œuvre a accès à une formation spécifique, le personnel local représente plus de 60% de l’emploi total sur le Lyon-Turin, comme démontré par les données de la Démarche Grand Chantier en juillet 2022.

Le recrutement local est également stimulé par la clause sociale intégrée par TELT dans ses appels d’offres. Cette clause est un critère de sélection pour les offres qui prévoient l’embauche d’un quota de travailleurs défavorisés et des mécanismes de réduction du trafic résultant des transferts domicile-travail.

Les articles pertinents