Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

tavolo CHAV
tavolo CHAV

La mobilité des vallées après l’ouverture du tunnel de base

À partir de février 2024, des ateliers sont en cours avec les acteurs du Val de Suse, de la vallée de la Maurienne et du Grand Briançonnais, pour planifier la mobilité multimodale sur les territoires après l’ouverture du tunnel de base Lyon -Turin. L’activité est conduite par TELT et la Conférence des Hautes Vallées Alpines (CHAV), avec le soutien technique du groupe binational Setec (mandataire), de Pwc Italia et d’Inddigo.

L’objectif de cette étude est d’élaborer un plan de mobilité à moyen et long terme impliquant les territoires et les différentes parties prenantes qui opèrent dans la mobilité locale, en privilégiant les déplacements quotidiens avant ceux dédiés au tourisme et en intervenant sur l’isolement typique de ces régions. Les scénarios développés prendront donc en considération à la fois les marges d’amélioration de la situation « sans » la nouvelle ligne Lyon-Turin et le potentiel de développement avec la nouvelle ligne en exploitation, sans oublier que la redynamisation de la Ligne Historique sur l’axe France-Italie, qui sera gérée par TELT, pourra également favoriser le développement socio-économique, touristique et culturel du territoire.

La mise en service des premiers tronçons de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin entraînera en effet de profonds changements dans la mobilité franco-italienne et européenne, mais aussi dans l’arc alpin : la réduction des temps de trajet entre les principales métropoles européennes, nationales et régionales, la création de deux nouvelles gares internationales à Saint-Jean-de-Maurienne et à Suse et la libération de capacités sur la ligne historique, sont de nature à réorganiser l’offre de transport du territoire Vallée de Suse/Maurienne/Grand Briançonnais et à offrir de nouvelles opportunités, tant dans les échanges internes qu’avec les territoires extérieurs.

Les principaux axes de travail :

  • formuler une nouvelle offre de services intégrés dans une perspective multimodale, fonctionnelle à la mobilité quotidienne des habitants des vallées ;
  • satisfaire les besoins de déplacement touristique, en intégrant les services ferroviaires de moyennes et longues distances à l’offre de transport local ;
  • à long terme, émettre des hypothèses de scénarios d’offre pour la valorisation de la ligne ferroviaire existante.

Accompagnés d’une étude de transport pour le diagnostic de la mobilité et le benchmarking par rapport aux best practice européennes, les ateliers territoriaux auront pour résultat au moins trois scénarios d’offre dans une perspective multimodale et également à valeur transfrontalière, qui seront ensuite discutés dans un atelier binational. Un comité de pilotage analysera les résultats de cet engagement des parties prenantes pour arriver à la définition du scénario réalisable et d’un plan d’action qui sera à la disposition des territoires pour sa mise en œuvre.

Les articles pertinents