Le site officiel de TELT a changé : à partir d’août 2022, telt-sas.com devient telt.eu. Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’aide, veuillez nous contacter.

inaugurazione mostra
inaugurazione mostra

Vernissage de l’exposition «De pierre et de fer : 150 ans du tunnel du Fréjus»

Inaugurée le 17 septembre 2021, l’exposition « De pierre et de fer : 150 ans du tunnel du Fréjus » sera présente jusqu’au 1er novembre 2021 au Museé du Risorgimento Italien de Turin.

L’exposition célèbre le 150e anniversaire du tunnel ferroviaire qui a relié pour la première fois deux villes, Bardonecchia et Modane, à travers une chaîne de montagnes. C’était le 17 septembre 1871 et les festivités pour cette étape historique dans les relations européennes ont duré trois jours.

L’histoire de cette épopée est racontée à travers des documents originaux d’époque, des récits, des images, et des reconstitutions provenant de la collection historique de TELT, ainsi que des archives du Musée. Deux parcours parallèles dans le Corridor du Palais qui abrite le 1er Parlement italien racontent ces 14 années de travaux : d’un côté l’infrastructure, de la proposition à la réalisation, jusqu’aux célébrations, encadrée d’événements internationaux ; de l’autre côté, les protagonistes qui ont été les “moteurs” des travaux avec les idées (les politiciens Cavour et Menabrea), les innovations scientifiques et technologiques (les ingénieurs Sommeiller, Grandis, Grattoni), le travail (les sociétés ouvrières, les ouvriers locaux et immigrés).

Le tunnel du Fréjus – explique le président du Musée national du Risorgimento, Mauro Caliendo – a vu le jour grâce à la ténacité de Camillo Cavour, premier ministre de Vittorio Emanuele II, en dépit de toutes les critiques et oppositions. Ses paroles, “J’ai toute confiance que vous couronnerez votre travail de la plus grande des entreprises modernes en décidant de percer le Mont Cenis”, ont été prononcées lors d’un discours passionné ici même, au Palazzo Carignano, dans la salle du Parlement subalpin, qui est le cœur du Musée national du Risorgimento. L’exposition raconte donc une histoire qui nous appartient, une histoire qui a conduit à la construction d’un ouvrage extrêmement important pour le développement de l’Italie entre le XIXe et le XXe siècle, car il a permis les connexions avec les grandes capitales d’Europe et les progrès en matière d’infrastructures, de technologie et de commerce. Une exposition qui ne manquera pas de susciter une réflexion sur ces thèmes, aujourd’hui encore.

L’excavation du Fréjus – ajoute le directeur général de TELT, Mario Virano – est une histoire de vision européenne, d’innovations scientifiques et technologiques pionnières, de travaux qui ont changé le destin des territoires concernés, les projetant dans l’Europe dès la fin du XIXe siècle, laissant d’importantes répercussions encore visibles aujourd’hui. C’est pourquoi, 150 ans après sa création, et à l’occasion de l’Année européenne du rail, nous avons voulu partager l’histoire de cette épopée. Nous nous sentons responsables de la transmission de l’archéologie souterraine, en recueillant les preuves et en les mettant à la disposition des passionnés, des chercheurs et du grand public. L’exposition est un mélange de messages et de témoignages du passé, une mine d’informations d’intérêt historique et technique au niveau international, fortement pertinente et projetée dans l’avenir. Nous avons voulu mettre en avant certains éléments de cette histoire, comme un retour sur nos racines pour regarder vers l’avenir, convaincus que les grands défis conduisent à de grands résultats. L’épopée de Fréjus en est la preuve.

L’exposition met en valeur certains aspects concernant le Fréjus, qui a été construit dans les mêmes années que la “construction” de l’Italie : c’est l’ouvrage qui a lancé l’histoire des grands tunnels alpins et qui constitue la première grande route pour l’Europe ; il a représenté un énorme défi d’un point de vue technique (13 km réalisés en 14 ans) et financier ; il a commencé par le creusement de trous de mine à la main et s’est terminé par l’utilisation de foreuses mécaniques.

La visite commence par une plaque commémorative promue par TELT, Genio Civile, Rete Ferroviaria Italiana et le Collegio degli Ingegneri Ferroviari Italiani à l’occasion du 150e anniversaire du tunnel, en honneur aux personnes décédées au travail lors de l’excavation, et dévoilée le 5 septembre en présence des institutions européennes à l’occasion du passage du Connecting Europe Express à Turin.

L’exposition, en deux langues, italien et français, comme le chantier qu’elle raconte, peut être visitée jusqu’au 1er novembre 2021 avec le billet d’entrée au musée et est gratuite pour les détenteurs de la carte Abbonamento Musei Piemonte et Torino Piemonte Card.

Le partenaire média de l’initiative est Torino Storia

Les articles pertinents
Actualités